Fou de Bassan, un poème de Marc de Bernardy, juillet 2008.

Une belle rencontre au Festiphoto de Rambouillet suivie d’un discussion et ce matin, en ouvrant ma boîte mail, le sourire. Un grand merci de m’avoir envoyé ce poème Marc.

Comme un fou de Bassan cherchant son horizon J’aimerais dire pourquoi j’ai tant d’Amour pour elle ? Malgré ce que je sais je n’ai pas la raison Et vouloir le savoir peut me brûler les ailes

Elle a changé ma vie par son regard sur moi Sa présence irradiante met mon corps en émoi Je voudrais arrêter la pendule du temps Pour figer à jamais cet Amour exaltant

C’est sa belle nature qui a conquis mon âme Et qui a fait de moi un être qui se pâme Qui a placé « aimer » au firmament des actes

Je ne veux pas descendre au niveau des mortels Mais rester tout en haut, là où l’esprit demeure Et si l’on doit souffrir que ce soit de bonheur

Fou de Bassan, Saltee Islands 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.