Les Fous de bassan aux Saltee

Les Saltee (Saltee Islands) sont 2 petites îles privées (Grande Saltee et Petite Saltee) situées à 5 kilomètres au large de Kilmore Quay dans le comté de Wexford au sud est de la République d’Irlande. Pour y accéder, il faut prendre un petit bateau au port de pêche de Kilmore Quay.

Les deux bateaux de la compagnie Saltee Ferry se rendent plusieurs fois par jour (d’avril à septembre, donc après l’arrivée et avant le départ des Fous) à la Grande Saltee, cette île est le lieux de nidification de plusieurs groupes de Fous de Bassan. Il est nécessaire de réserver le passage au moins une semaine à l’avance. Les horaires sont variables en fonction de la présence ou non des propriétaires des lieux, à savoir la famille de Michael the First et dans tous les cas il est impossible d’y séjourner. En cas d’absence de la famille les départs de Kilmore Quay se font toutes les heures à partir de 10h et autrement c’est à partir de 11h30 et le dernier départ de l’île se fait à 16h30. Il ni a aucune infrastructure sur l’île, pas non plus de débarcadère, le passage avec les pieds dans l’eau est obligatoire (sable, roches et algues). Personnellement et depuis quelques années j’ai opté pour la technique “islandaise”, je noue mes chaussures et bas secs autour du cou et j’ai une vieille paire de chaussettes en laine aux pieds pour assurer le débarquement.

J’ai passé 2 jours sur place (4h / jour) en août 2021 et j’ai eu deux météos bien différentes. Pour le premier jour, je peux dire pluie ininterrompue 1 et Goretex 0… Impossible de s’abriter sur l’îlot et, comme on pouvait s’y attendre, pluie de face en bordure des Fous. Très peu de photos ce jour là donc et une chute mémorable sans gravité dans l’argile détrempée.

Pour le deuxième jour, du grand soleil pour vraiment bien changer. Après être sorti des “champs” de fougères bien mouillés, le vent et le soleil ont fait un travail de séchage parfait. Les Fous et les autres animaux (Lapin, Fulmar, Crave, Pipit, …) ont pu être admirés en pleine lumière. A noter, pour les amateurs très nombreux, que des Macareux moines sont également présent aux Saltee d’avril à mi-juillet (nourrissage des jeunes après la mi-mai).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *